BEETHOVEN Nikolaus Johann van (1776-1848)

Nikolaus Johann van BEETHOVEN (1776-1848)

Nikolaus, né le 2 octobre 1776, est le dernier des trois frères Beethoven. Bien qu'il étudie également la musique, il se destine au métier d'apothicaire. En 1795, il rejoint son frère à Vienne et obtient un poste d'assistant pharmacien. Parallèlement, il est le secrétaire musicale de Ludwig. En mars 1808, il s'installe finalement à Linz après avoir acheté une pharmacie pour laquelle il s'endette fortement. En 1809, l'empereur Napoléon établit son camp de base dans cette ville pour ses soldats blessés. Johann profite de l'occasion pour fournir tous les besoins médicaux de l'armée française. Il s'enrichit fortement, mais tombe en disgrâce dans sa ville pour avoir collaboré avec l'ennemi. Sa fortune lui permet d'acheter une propriété à Gneixendorf, un village sur le Danube à l'ouest de Vienne.

En 1812, il fait part à son frère de ses intentions d'épouser Thérèse Obermeyer, sa gouvernenante. L'apprenant, Ludwig, alors en cure thermale à Teplitz, part sur le champs pour Linz afin de dissuader son frère de prendre une domestique comme épouse. Face au refus de Nikolaus d'écouter son frère, ce dernier tente de faire appel aux autorités locales pour empêcher ce mariage. Les deux frères finissent par se brouiller violemment. Beethoven n'ayant pas eu gain de cause repart furieux à Vienne. Nikolaus épouse le 8 novembre 1812 Thérèse avec qui il n'aura pas d'enfants. Les témoigages et les biographes n'ont jamais été tendres avec les frères de Beethoven. Nikolaus est souvent perçu comme un dandy au caractère médiocre et attiré par l'argent. Il meurt à Vienne en janvier 1848.