HUMMEL Johann Nepomuk (1778 -1837)

Johann Nepomuk Hummel (1778 -1837)

Johann Nepomuk Hummel naît le 14 novembre 1778 à Presbourg au Royaume de Hongrie. Considéré comme un enfant prodige, son père, chef d'orchestre, est son premier professeur. En 1786, sa famille s'installe à Vienne et le jeune garçon devient l'élève de Mozart qui l'héberge dans son propre logement pendant deux ans. Grâce au maître, il donne son premier concert à Dresde en 1787. Il effectue par la suite une tournée en Europe comme brillant pianiste, toujours accompagné de son père. Il s'installe quelques temps à Londres où il réside quatre années pour étudier avec Muzio Clementi. De retour à Vienne, il prend des cours avec Haydn, Albrechtsberger et Salieri. Hummel commence sa carrière de compositeur. Parallèlement tout en donnant de nombreux concerts. Il devient l'ami de Beethoven arrivé à Vienne en 1792. Malgré des relations instables marquées par des rivalités, les deux hommes restent régulièrement en contact.

En 1804, il succède à Joseph Haydn en tant que Konzertmeister chez le prince Esterhazy où il reste jusqu'en 1811. En 1813, il épouse la chanteuse Elisabeth de Röckel avec qui il a deux fils. Il est considéré comme l'un des plus grands pianistes d'europe. Sa réputation de pédagogue est également bien établie. Il compte parmi ses élèves Czerny, Hiller, Mendelssohn ou encore Thalberg. En 1816, Hummel est nommé maître de Chapelle à Stuggart où il reste jusqu'en 1818 puis à Weimar de 1819 à 1837 où il devient l'ami de Goethe. Il y décède le 17 octobre 1837.