WALDSTEIN Ferdinand von (1762-1823)

Ferdinand von Waldstein (1762-1823)

Né à Vienne le 24 mars 1762, il est le fils du comte Emanuel Philibert von Waldstein et de Maria Anna Theresa. Il s'installe à Bonn fin 1785 et rejoint l'Ordre Teutoniques. L'Archêque Maximilien François d'Autriche l'introduit à sa cour et le charge de missions diplomatiques. Lui-même musicien et bon pianiste, il admirait Mozart qu'il a connu à Vienne et connassait Haydn. Il devient le premier mécène du jeune Beethoven dont il remarque rapidement le talent. En 1787, c'est lui qui conduit le jeune homme lors de son premier séjour à Vienne.

Le premier et le plus important mécène de Beethoven fut le comte von Waldstein, le favori et le constant compagnon du jeune Electeur... C'est lui qui secourut notre Beethoven, dont il apprécia d'abord les dispositions naturelles. C'est grâce à lui que se développa dans le jeune jeune artiste le talent d'improviser les variations et le développement d'un thème. C'est de lui que vinrent, avec les plus grands ménagements pour la susceptibilité de Beethoven, bien des secours en argent, qui, le plus souvent étaient présentés comme de petites gratifications de l'Electeur. La nomination de Beethoven en qualité d'organiste, son envoi à Vienne par l'Electeur, furent l'ouvrage du comte. Quand Beethoven lui dédia plus tard sa sonate en ut majeur, ce fut une marque de reconnaissance chez l'homme fait. Beethoven dut au comte von Waldstein de ne pas voir son génie étouffé dans son premier développement." (Wegeler)

En 1794, il fuit Bonn à Vienne avec l'Electeur en fuite face à l'invasion Napoléonienne. Plein de rancoeur, il engage toutes ses forces pour défaire l'armée française et dilapide sa fortune pour financer des armées. Il s'engage par la suite dans l'armée anglaise pour finalement revinir à Vienne en 1809.  Il épouse trois ans plus tard la Comtesse Isabella Rzewusla. Il participe activement au congrès de Vienne en organisant de nombreuses festivités. Des échecs financiers successifs font de lui un homme pauvre.  Il décède le 26 mai 1723.